Un Rêve éveillé depuis 1964

Conçue en Grande-Bretagne au début des années 1960 par Sir Alec Issigonis, le père de l'Austin Mini, la Mini Moke a rapidement acquis un statut culte sur la Côte d'Azur, en Californie et en Australie. James Bond et Brigitte Bardot ont été des convertis de la première heure.

MOKE International Limited a été fondé en Angleterre en 2015 pour unifier la marque et relocaliser la production. Nous sommes propriétaires de la marque originale "MOKE" et nous concevons, fabriquons et assemblons des voitures exclusivement au Royaume-Uni avec les toutes dernières technologies de pointe. Nous avons construit des voitures à essence pour les Caraïbes afin de prouver nos capacités d'ingénierie et de fabrication, avant de devenir la première marque automobile d’héritage à passer au 100% électrique en 2022, en nous lançant dans l'UE avant de nous déployer dans le monde entier.

La MOKE continue d'être appréciée pour son style unique et les sentiments de liberté qu'elle évoque. Une fois de plus, la MOKE devient l'accessoire de plage de luxe incontournable - de Saint-Barth à Saint-Tropez, et dans toutes les destinations les plus ensoleillées du monde.

souvent imitée,
jamais égalée

LE BUCKBOARD

1959

Avant de travailler sur la Mini, Alec Issigonis a conçu plusieurs véhicules militaires, principalement pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin des années 1950, lorsque l'armée britannique cherche un véhicule léger et parachutable sur le front ennemi, un cahier des charges fut envoyé et un prototype développé: c'est la naissance du "Buckboard", un véhicule fabriqué par la British Motors Corporation sous la supervision d'Issigonis. Présenté aux troupes de la Reine en 1959, ce dernier ne passe pas l'inspection en raison de sa faible garde au sol et de la faiblesse de son moteur de 848cc. Cependant, la Royal Navy s'y intéresse, en tant que véhicule destiné à être utilisé sur les ponts de ses porte-avions.

LA MINI MOKE

1962

Sans se décourager, la BMC apporte des ajustements à sa conception initiale et, en 1962, elle présente la Mini MOKE : des pneus plus larges, de meilleures capacités tout-terrain et une suspension améliorée. Le moteur original de 848cc a également été réadapté pour donner à la Mini MOKE d'authentiques capacités de 4×4. Cependant, les généraux ne sont pas impressionnés. Pour rentrer dans ses coûts, la BMC décide alors de commercialiser une version pour le marché civil.

AUSTIN MINI MOKE

1964

Basée sur la MOKE originale, l'Austin Mini MOKE est commercialisée au Royaume-Uni en 1964. Cependant, malgré son apparition dans la série télévisée britannique "The Prisoner", seulement 10% des 14,518 unités produites sont vendues et l'usine de Longbridge cesse la production en 1968.

LA MINI MOKE MORRIS

1966

En 1966, en Australie, une nouvelle version de la MOKE est assemblée. Appelée Mini MOKE Morris, la voiture est équipée de roues de 13 pouces (plus grandes que la version britannique de 10 pouces) et d'un plus gros moteur de 998cc, qui lui permet d'atteindre une vitesse maximale de 130 km/h !

MOKE CALIFORNIAN

1973

Basée sur la MOKE originale, l'Austin Mini MOKE est commercialisée au Royaume-Uni en 1964. Cependant, malgré son apparition dans la série télévisée britannique "The Prisoner", seulement 10% des 14,518 unités produites sont vendues et l'usine de Longbridge cesse la production en 1968.

MOKE DANS LES ANNÉES 80

1980

En 1980, la filiale portugaise de la BMC commence à refabriquer la MOKE. La production cesse 13 ans plus tard avec plus de 10 000 unités produites. En 30 années d'existence, c'est un total de 49, 937 Mini MOKE qui ont vu le jour.

LA MOKE RENAÎT !

2018

25 ans plus tard, la MOKE renaît, via MOKE International qui relance la production en Europe. La MOKE est restée fidèle à ses origines et à son look emblématique, tout en intégrant un nouveau moteur 4 cylindres à injection, une suspension et un freinage améliorés, en version automatique ou manuelle.

Nous sommes ÉLECTRIQUES

2022

L'équipe de direction, forte de son expérience dans des marques telles que Rolls-Royce, Jaguar Land Rover et McLaren, relocalise la production au Royaume-Uni, là où tout a commencé, et permet à MOKE de devenir la première marque automobile d'héritage à se convertir à l'électrique. La MOKE est réimaginée pour une nouvelle génération de conducteurs.